Biographie de Jack Vance

/ Biographie - écrit , le 00/00/0000

Temps de lecture estimé de l'article : 6 minute(s) - laisser un commentaire

Jack Vance, dont le vrai nom est John Holbrook Vance, est né en 1916 à San Francisco. Après avoir passé son enfance à Brentwood, il est entré, dans le doute, à l'Université de Berkeley pour obtenir un diplôme d'ingénieur. Il compléta cette formation par des études de lettres et de journalisme. C'est après avoir participé à la seconde guerre mondiale au sein de la marine marchande qu'il commença à écrire ses premières nouvelles. Espérant vivre de sa plume, il se tourna vers divers genres littéraires. Parmi ses premières oeuvres, on trouve les Aventures de Magnus Ridolph. Il reçut le prix Edgar Allan Poe en 1961 pour son intrigue policière intitulée The Man in the Cage.

Jack Vance, celui qui veut développer de nouveaux genres.

L'artiste, muni d'un potentiel de création et d'imagination nettement au- dessus de la moyenne, a simplement su créer un style à son nom. Ses oeuvres policières ne font intervenir que peu de détectives, et ses romans fantastiques sont souvent des satires sociales. Refusant d'être répertorié en tant qu'auteur de science-fiction, ses plus grands succès restent néanmoins ses oeuvres publiées sous cette étiquette.

Jack Vance, celui que l'on ne connaît pas vraiment.

Certes, ses oeuvres n'étant pas véritablement des oeuvres de science-fiction, elles n'ont pu naturellement intéresser les amateurs du genre. Qui plus est, ses livres restent peu répandus dans le commerce.

Les réalisations de Vance ne sont pas prétentieuses: il ne cherche qu'à satisfaire ses lecteurs. Mais ceci n'empêche pas qu'elles puissent être audacieuses, puisque chargées de significations politiques et sociales. Enfin, Vance n'est pas très démonstratif: l'homme, qui n'a que rarement assuré sa propre promotion, reste un mystère pour ses contemporains.

Jack Vance, celui qui conte à merveille.

Ce qui caractérise le plus Jack Vance, c'est vraisemblablement sa manière d'écrire: son langage à la fois robuste et distingué est d'une richesse jusqu'alors inégalée. Peu d'écrivains utilisent un vocabulaire aussi étendu et savent employer les mots et leurs sonorités avec autant d'efficacité.

Ce style contribue évidemment à la qualité de l'ambiance créée: un attention particulière est toujours apportée à la mise en place des décors et à la mise en forme des personnages. Les différents univers proposés dans ses oeuvres fantastiques sont particulièrement élaborés et justes, et les personnages, qui au passage sont rarement des Terriens, peuvent être aussi drôles que dangereux.

Jack Vance, celui qui fait sourire.

Bon nombre de situations cocasses, de remarques du narrateur, de propos de tel ou tel personnage, prêtent à sourire. Et même à rire. Car Jack Vance est un artiste dans ce genre si particulier et difficilement maîtrisable qu'est la comédie. Mais ici, pas d'image: il est question d'amuser uniquement avec des mots. Une épreuve que bien peu d'écrivains peuvent se vanter d'avoir déjà surmonté.

Jack Vance, celui qui fait réfléchir.

Cette dernière facette du travail de Jack Vance, qui est sûrement la plus importante, l'éloigne définitivement du travail de tous les autres auteurs de science-fiction. De nouveaux mondes permettent l'élaboration de nouvelles sociétés et à fortiori une critique acerbe de la nôtre. L'individualisme, les mauvaises idéologies et l'environnement ne sont que très peu de thèmes abordés à ce sujet.

Et la création d'êtres humanoïdes permet l'affinement de leurs personnalités, la mise en relief de leurs qualités et de leurs défauts, et par voie de conséquence la dénonciation de certaines motivations qui peuvent animer un homme, certains sentiments néfastes, certaines pensées condamnables.

Jack Vance a révolutionné la littérature fantastique du 20ème siècle. Dans ses quelques soixante oeuvres de ce genre qui fit sa renommée, il nous emmène dans des contrées exotiques: sur Tschaï, par exemple, où quatre espèces extraterrestres s'affrontent, aidées de leurs esclaves humains. La geste des Princes-Démons raconte l'histoire d'une vengeance implacable, quasi-policière, à travers tout l'Oecumène et l'Au-Delà. La trilogie Alastor, La planète Géante et Les Baladins de la planète Géante, les quatre Chroniques de Cadwal... toutes ces oeuvres nous font découvrir les us et coutumes de planètes parfois si proches de la nôtre et parfois si lointaines. Ces oeuvres nous font vivre des aventures rocambolesques au sein de ces civilisations inconnues, l'épopée de héros au grand coeur, des trahisons, des réconciliations, des affrontements, des morts...

Jack Vance est sans conteste un auteur à découvrir.

CYCLES ET AUTRES ROMANS DE SF TITRES ORIGINAUX DATE
 
LES PRINCES-DEMONS    
Le Prince des étoiles The Star king 1964
La Machine à tuer The Killing machine 1964
Le Palais de l'amour The Palace of love 1967
Le Visage du démon The Face 1979
Le Livre des Rêves The Book of Dreams 1981
     
LA PLANETE GEANTE    
La Planète géante Big Planet 1957
Les Baladins de la Planete géante Showboat World 1975
     
LE CYCLE DE TSCHAI    
Le Chasch City of the Chasch 1968
Le Wankh Servants of the Wankh 1969
Le Dirdir The Dirdir 1969
Le Pnume The Pnume 1970
     
ALASTOR    
Trullion: Alastor 2262 Trullion: Alastor 2262 1973
Marune: Alastor 933 Marune: Alastor 933 1975
Wyst : Alastor 1716 Wyst: Alastor 1716 1978
     
DURDANE    
L'Homme sans visage The Anome 1973
Les Paladins de la Liberté The Brave Free Men 1973
Asustra! The Asutra 1974
     
LES CHRONIQUES DE CADWAL    
La Station d'Araminta Araminta Station 1987
Araminta 2 Araminta Station 1987
Bonne vieille Terre Ecce and Old Earth 1991
Throy Throy 1992
     
CYCLE D'HEROIC-FANTASY    
Un Monde magique The Dying Earth 1950
Cugel l'Astucieux The Eyes of the Overworld 1966
Cugel Saga Cugel's Saga 1983
Rhialto le Merveilleux Rhialto the marvelous 1984
     
LYONESSE    
Le jardin de Suldrun Lyonesse I: Suldrun's Garden 1983
La Perle verte Lyonesse II: The Green Pearl 1985
Madouc Lyonesse III: Madouc 1990
     
AUTRES ROMANS DE SCIENCE-FICTION    
les Cinq rubans d'or The Five Gold Bands 1950
la Planète des damnés Planet of the Damned 1952
la Vie éternelle To Live Forever 1956
les Langages de Pao The Languages of Pao 1958
les Maisons d'Iszm The Houses of Iszm 1964
les Maîtres des dragons The Dragon Masters 1962
Space opéra Space Opera 1965
Un monde d'azur The Blue World 1966
les Mondes de Magnus Ridolph The Many worlds of Magnus Ridolph 1966
Emphyrio Emphyrio 1969
les Domaines de Koryphon The Gray Prince 1974
Un tour en Thaery Maske:Thaery 1976
La Memoire des Etoiles Night Lamp 1996
Escales dans les etoiles Ports of Call 1998

A découvrir
Cerveau solitaire (Le)
Cerveau solitaire (Le)
Mathieu Gaborit - Interview
Mathieu Gaborit - Interview
Neuromancien
Neuromancien