7.5/10Rosa-Lune et les loups

/ Critique - écrit par hiddenplace, le 15/03/2013
Notre verdict : 7.5/10 - Walking on the moon (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Les légendes urbaines ont la vie dure. Si la phase de la pleine lune a tendance à inquiéter le pékin moyen, qu'elle influence les marées, mais peut-être aussi les cheveux, les ongles, les menstrues ou plus généralement les états d'âme de tout un chacun, comment expliquer cela concrètement quand les études scientifiques n'ont jamais rien prouvé ? Alors non, ce n'est pas un album pour enfants (totalement fictionnel qui plus est) qui nous révélera la clef du mystère. Mais c'est une fable douce-amère que nous offre Magali Le Huche (Les deniers de Compère Lapin, Hector l'homme extraordinairement fort), sur fond de chant lyrique et de hurlements lupins au clair de (pleine donc) lune. Rosa-Lune et les loups nous expose ainsi, avec un brin d’excentricité, un éclairage possible sur la naissance du fascinant satellite.

Rosa-Lune et les loups
Illustration de Magali Le Huche, issue de
Rosa-Lune et les loups, Didier Jeunesse 2012
Notre récit débute à une époque où la lune n'existe pas encore, curieuse absence qui teinte les nuits d'un noir d'encre. Rosa-Lune est citoyenne du village des Pas Contents, qui porte parfaitement son nom. Jolie mais physiquement hors norme, car à la fois bien ronde et bien blanche, et de ce fait rejetée par ses pairs, la demoiselle se livre toutefois sans répit à sa passion : le chant. A toute heure du jour ou de la nuit, au grand dam de la majorité des Pas Contents. Pour étancher sa soif de vocalise, elle s'exile en forêt où elle conquiert un auditoire complètement subjugué : les loups. S'installe alors entre les bêtes et elle une amitié qui envenime d'autant plus ses relations avec les habitants du village. Sous couvert d'une histoire quelque peu poétique et décalée, le thème du rejet, de la marginalisation émerge clairement de Rosa-Lune et les loups. L'album met en avant le poids du « Qu'en dira-t-on ? », de la rumeur, de la réputation, pour écarter la possibilité d'une deuxième chance, ou de l'empathie. La tournure que prend le récit, entre symbolique et mythologique, nous donne une vision fantaisiste, tendre et mélancolique d'un phénomène scientifique qu'on pourra bien sûr s'empresser d'expliquer aux enfants : pourquoi la lune brille. Mais cette version-ci est d'autant plus croustillante qu'elle offre une jolie part onirique qui touchera vraiment les plus petits. Cependant, la chute oscille entre deux eaux : le tragique et le fantastique. Impossible cependant de ne pas s'attacher à Rosa-Lune et son indécrottable côté obstiné, doublé d'un visage lunaire (étonnant?), d'autant plus à la vue des petites joues roses et des grands yeux ronds dont elle est affublée grâce à Magali Le Huche.

Rosa-Lune et les loups
Illustration de Magali Le Huche, issue de
Rosa-Lune et les loups, Didier Jeunesse 2012
Côté graphisme donc, l'auteure/ illustratrice se dote de son habituel trait nerveux et délié agrémenté de petites trames hachurées, l'esprit poétique et enlevé de Sempé flottant non loin. Malgré une économie de détails et une palette très restreinte de couleurs en aplat (celles de la nuit et des visages contrits des Pas Contents : essentiellement violet foncé, jaune et un chouïa de rose), les personnages sont tous habités de mille expressions tout à fait perceptibles. L'humour est bien présent à chaque page, dans toutes les situations, même si la plupart de celles-ci illustre la solitude et le rejet de Rosa-Lune par ses concitoyens. La colorisation numérique tranchée fait la part belle aux contrastes entre zones lumineuses et plages d'obscurité, animant parfois des chorégraphies d'ombres chinoises. La tonalité graphique générale reste bien la légèreté et une poésie décalée et ironique qui répond à une certaine violence verbale (et un peu physique) décomplexée dépeinte dans certaines scènes avec les villageois.

Réquisitoire contre les préjugés, la mise au ban d'individus sur des critères décrétés par la majorité, Rosa-Lune et les loups est également une histoire poétique, fantastique, entre tendresse et mélancolie, illustrant pour les plus petits la naissance de la lune et les raisons de sa forme et de sa couleur. Grâce au texte croustillant et aux illustrations vivantes de Magali Le Huche, l'album se lit et se relit à loisir chez un large public. Notons que l'album est associé au projet de Lire et faire lire, et que pour son achat, un partie des recettes sera reversée à l'association.

A découvrir
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')
American tabloïd
American tabloïd
Parfum (Le)
Parfum (Le)