7/10Ravage

/ Critique - écrit par Filipe, le 30/03/2002
Notre verdict : 7/10 - "L'avenir, c'est pas une plaisanterie." (Céline) (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 14 réactions

René Barjavel est né en 1911 à Nyons en France. Répétiteur, démarcheur, puis journaliste et chef d'édition, il a publié Ravage en 1943 ouvrant ainsi la voie à la science-fiction en France. Parmi ses autres romans: Le Voyageur imprudent(1944), Colomb de la Lune(1963) et La Nuit des Temps(1968). Barjavel est décédé à Paris en 1985.

Au sein d'une société mécanisée à l'extrême où les hommes ne font plus rien qui ne puisse être fait pour eux par une machine, l'électricité vient à disparaître. Anéanti par la soudaineté de la catastrophe, le peuple ne dispose plus d'eau courante ni de lumière, et n'a aucun moyen de se déplacer.

François Deschamps, un jeune étudiant en chimie, décide comme beaucoup d'autres, de quitter la ville qui sombre dans la violence, le crime, le désarroi le plus total. Il sauve d'abord Blanche Rouget, sa grande amie de toujours mariée au tout-puissant Jérôme Seita.

Entouré de compagnons de fortune, il est bien décidé à revoir son village d'enfance pour peut-être reprendre une vie normale, sans devenir l'esclave des machines dont les hommes croyaient tellement être les maîtres absolus.

Ravage présente, vous l'aurez compris, la disparition d'une civilisation avancée. L'univers se désagrège pour laisser place à un monde chaotique rongé par les flammes et les destructions, tâché de sang.

"Le vent se lève. Un grand remous rabat au sol un nuage de fumée ardente peuplé de langues rouges. Une terreur folle secoue la multitude. C'est l'enfer, ce sont les démons. Il faut fuir. Un tourbillon éteint en hurlant les derniers cierges. Dieu ne veut pas pardonner."

Ravage présente également des personnages hauts en couleurs, capables d'amour, d'amitié, de fraternité et de gestes héroïques, mais qui laissent aussi apparaître leurs défauts au grand jour quand il s'agit de survivre: parfois égoïstes et intolérants, ils peuvent aisément se faire criminels à l'occasion. François Deschamps est le chef incontesté des fuyards, solide et secrètement amoureux de Blanche Rouget, légère et d'une jeune insouciance. Quant à Jérôme Seita, il est le tout-puissant incapable d'accomplir la moindre tâche de ses propres mains.

Que dire du style? Saccadé, vivant, coupé par des dialogues et des interjections. En un mot, Barjavel donne un maximum d'ampleur aux événements et à ses personnages qu'il décrit très soigneusement.

L'apocalypse dont nous sommes les bienheureux témoins a de quoi impressionner. Rien n'est laissé au hasard: les atrocités, les destructions, les crimes et les souffrances sont décrites minutieusement. On souffre au fond de nous-mêmes parce que ce qui se produit dans Ravage pourrait également nous arriver un jour: la descente aux enfers de la radieuse société, et peut-être un jour sa renaissance.

Certes l'écriture de Ravage a vraisemblablement été influencée par son contexte historique(1943). Quoi qu'il en soit, Ravage reste l'un des premiers romans de science-fiction moderne. Un roman où se mêlent héroïsme, trahisons, sentiments, aventures rocambolesques, réflexions philosophiques et satiriques.

A découvrir
Nuit des temps (La)
Nuit des temps (La)
Voyageur imprudent (Le)
Voyageur imprudent (Le)
Voyageur imprudent (Le)
Voyageur imprudent (Le)