Le prix Lilas pour Cécile Reyboz et ses bestioles

/ Actualité - écrit par Danorah, le 27/03/2008

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - 1 réaction

On vous l'avait bien dit, la Chanson pour bestioles de Cécile Reyboz est un premier roman tout ce qu'il y a de plus réussi.

Et hop, une première récompense dans l'escarcelle de la jeune auteure, désignée vainqueur du prix Lilas 2008 ! La deuxième sélection du jury était la suivante :

Cécile Reyboz (Photo A-Laure Bovéron)
Cécile Reyboz (Photo A-Laure Bovéron)

  • Saphia Azzedine - Confidences à Allah (Léo Scheer)
  • Michèle Halberstadt - L'incroyable histoire de Mademoiselle Paradis (Albin Michel)
  • Véronique Ovaldé - Et mon coeur transparent (Editions de l'Olivier)
  • Cécile Reyboz - Chanson pour bestioles (Actes Sud)
  • Laurence Tardieu - Rêve d'amour (Stock)
  • Carole Zalberg - La mère horizontale (Albin Michel)

Vous l'aviez peut-être deviné, "le prix de la Closerie des Lilas, baptisé Prix Lilas, a pour originalité de couronner une romancière de langue française dont l'ouvrage paraît à la rentrée de janvier. Sa vocation est de promouvoir la littérature féminine." (Voir le blog du prix Lilas)

Et même si on n'a lu qu'un seul roman parmi tous ces prétendants éconduits (L'incroyable histoire de Mademoiselle Paradis, à peine passable), on a bien envie de dire que cette victoire est amplement méritée !

A découvrir
Laurent Kloetzer - Interview
Laurent Kloetzer - Interview
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')
Ravage
Ravage