6/10Pourquoi les Japonais ont les yeux bridés

/ Critique - écrit par juro, le 26/02/2007
Notre verdict : 6/10 - Qu'est-ce qu'on riz ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

En plein essor de la culture asiatique, la collection Kiko émerge afin de décliner sur un autre support cette approche que ceux de la maison d'édition spécialisé dans les mangas, Kana. Avec Pourquoi les japonais ont les yeux bridés, ouvrage réalisé par Keiko Ichiguchi, connue pour ses bandes dessinées telles que 1945 ou America et résidant en Italie, livre une pelletée d'anecdotes dans tous les domaines propres aux japonais et intriguant pour les européens. Faits qu'elle s'est plu à développer tout d'abord auprès de ses amis italiens avant de les réadapter avec un ton sous forme de prose. Sympa un temps, longuet sur presque deux cents pages...

Les anecdotes tournent autour du microcosme personnel de Keiko Ichiguchi qui se plait à raconter ses expériences et ses souvenirs. Tout cela tourne autour d'une « pop culture » pas toujours d'un niveau très élevé et on se demande bien à qui ce livre est adressé. Quelques illustrations viennent soutenir de temps à autre les histoires de l'auteur. L'auteur développe un filon qui tourne entre les traditions nippones, les faits historiques tournés en dérision et des événements arrivés au cours de son vécu japonais. Cela ne vole pas forcément très haut dans les descriptions des faits ni du point de vue de la littérature mais il est assez amusant de découvrir ce qu'il en est de la censure au pays du Soleil Levant ou le regard nostalgique sur l'époque des séries TV kitsch qui ont aussi défilé en Europe.

On n'échappe évidemment pas aux passages obligés sur les cerisiers en fleur ou Battle Royale avec un ton personnel, très japonais dans son approche. Une certaine naïveté rigolote se dégage des écrits de Keiko Ichiguchi mais elle s'étiole au fur et à mesure que les pages défilent. On tourne en rond, les anecdotes ne se valent pas toutes et les chapitres s'avèrent plus ou moins intéressants au final.

Keiko Ichguchi crée une parenthèse dans son travail de mangaka avec Pourquoi les japonais ont les yeux bridés, histoire de donner son point de vue aux occidentaux sur quelques passages de la pop culture nippone. Pas de quoi se régaler considérablement mais voici un livre qui s'insère totalement dans la mode actuelle. A lire pour sourire.

A découvrir
Mathieu Gaborit - Interview
Mathieu Gaborit - Interview
Portrait de Dorian Gray (Le)
Portrait de Dorian Gray (Le)
Lune seule le sait (La)
Lune seule le sait (La)