7/10Le Petit Nicolas

/ Critique - écrit par Filipe, le 12/04/2002
Notre verdict : 7/10 - La bagarre des boutons (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 3 réactions

D'abord quelques mots sur les deux auteurs :

Jean-Jacques Sempé est né le 17 août 1932 à Bordeaux. Après des études moyennes, il se lance dans la bande dessinée à 19 ans et collaborera avec plusieurs magazines : Paris-Match, Punch et l'Express avant de mettre au monde le petit Nicolas en 1954 avec Goscinny.

René Goscinny est né le 14 août 1926 à Paris. Élevé à Buenos Aires, il est tour à tour sous-aide-comptable, apprenti dessinateur dans une agence pub, secrétaire, militaire, dessinateur et enfin journaliste. Il est le célèbre père d'Astérix.

Les trois romans qu'ont publié les deux compères se nomment : Les Vacances du Petit Nicolas, Les Récrés du Petit Nicolas et Le Petit Nicolas et les Copains. Tous trois nous content les aventures d'une bande de copains d'une dizaine d'années à l'école et pendant leurs vacances scolaires. Joachim, Maixent, Clotaire, Alceste, Rufus, Geoffroy, Eudes, Agnan... et Nicolas : tous ont leurs petits défauts, leurs faiblesses. Il y a les coléreux, les bagarreurs et puis ceux qui passent leur temps à se goinfrer ou à faire tourner la tête des professeurs.

Au final, cette sympathique bande de potes nous rappelle notre tendre enfance en nous amusant. Le style d'écriture est enfantin, ce qui fait de ces livres de purs moments de détente, de petites gourmandises à grignoter entre les repas. Sorte de Guerre des boutons davantage superficielle encore, les aventures de Nicolas et sa tribu sont toujours délirantes, et tendrement émouvantes.

Pour vous mettre l'eau à la bouche, extraits choisis :

"Tous les ans, c'est-à-dire le dernier et l'autre, parce qu'avant c'est trop vieux et je ne me rappelle pas, Papa et Maman se disputent beaucoup pour savoir où aller en vacances, et puis Maman se met à pleurer et elle dit qu'elle va aller chez sa maman, et moi je pleure aussi parce que j'aime bien Mémé, mais chez elle il n'y a pas de plage, et à la fin on va où veut Maman et ce n'est pas chez Mémé."
Les Vacances du Petit Nicolas.

"- T'es un menteur, j'ai dit à Geoffroy.
- Répète un peu, m'a répondu Geoffroy.
- T'es un menteur, je lui ai répété.
- Ah ! oui ? il m'a demandé.
- Oui, je lui ai répondu, et la cloche a sonné la fin de la récré.
- Bon, a dit Geoffroy pendant que nous nous mettions en rang, à la prochaine récré, on se bat.
D'accord, je lui ai dit ; parce que moi, ce genre de choses, il ne faut pas me le dire deux fois, c'est vrai quoi, à la fin."
Les Récrés du Petit Nicolas

"Et puis Eudes s'est approché de Clotaire, et hop ! il lui a pris le timbre.
- Moi aussi, je vais commencer une collection ! a crié Eudes en rigolant.
Et il s'est mis à courir. Clotaire, lui, il ne rigolait pas, et il courait après Eudes en lui criant de lui rendre son timbre, espèce de voleur. Alors Eudes, sans s'arrêter, il a léché le timbre et il se l'est collé sur le front.
- Hé, les gars ! a crié Eudes. Regardez ! Je suis une lettre par avion !
Et Eudes a ouvert les bras et il s'est mis à courir en faisant: "Vraom, vraom", mais Clotaire a réussi à lui faire un croche-pied, et Eudes est tombé, et ils ont commencé à se battre drôlement..."
Le Petit Nicolas et les Copains

A découvrir
Biographie de Jean-Jacques Sempé
Biographie de Jean-Jacques Sempé
Biographie de Georges Courteline
Biographie de Georges Courteline
La culotte du loup : en use et récolte le(s) fond(s)
La culotte du loup : en use et récolte le(s) fond(s)