A la vie, à la guerre Critiques des internautes

/ A la vie, à la guerre (voir la critique Krinein)

1914. Antoine Drouot, jeune homme de vingt-quatre ans, travaille à l’imprimerie Ledoux aux côtés de ses amis Jules Chemin et Lucien Ledoux. Parisien heureux, il passe ses nuits à imprimer le journal L’Intransigeant. Il vit en famille, avec son père, sa mère et Aline, sa jeune sœur. Pendant ce mois de juillet, il décide de commencer à écrire un journal, pour coucher sur le papier ce qu’il ressent et ce qu’il vit. Dans un climat de bel été, certains évoquent la crise née avec l’assassinat de l’archiduc d’Autriche-Hongrie. Antoine passe son temps avec ses deux amis aux terrasses des cafés, ils parlent beaucoup… Lucien leur annonce une nouvelle surprenante…