8.5/10Norânaë : les mondes mêlés

/ Critique - écrit par Lestat, le 26/10/2004
Notre verdict : 8.5/10 - Démons et merveilles (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 4 réactions

La création de Norânaë et l'histoire que ce livre raconte ont ceci de communs : à leurs prémices, il s'est trouvé deux hommes que tout opposait, embarqués, de gré ou de force, en une aventure aussi périlleuse qu'excitante. Jacques Védie et Jean-Renaud Robert, deux Français courageux qui abordèrent un beau jour les rivages sacrés de la Fantasy, territoire privilégié des anglo-saxons et qui à force de manier la plume, finirent par y laisser un grimoire, Norânaë. Je n'apprendrai à personne qu'en France, la Fantasy est encore un parent pauvre de notre littérature, faute sans doutes à un manque de traditions dans nos contrées, il est vrai peu fournies en Elfes bien qu'ayant de beaux spécimens de lutins, et aux éditeurs trop frileux pour sortir des écrits du terroir. Se faire surprendre par un livre n'est pas courant et découvrir un Norânaë fait partie de ces choses qui égaie la vie d'un lecteur.


Tout commence par un jeu de rôle Grandeur Nature tout ce qu'il y a de plus naturel, un de ceux où l'on se combat avec des épées de latex, vêtus de vieux draps. En pleine partie, Ryan et Cédric se font happer dans un monde étrange au bord du chaos. Comme ils le découvriront, ils ne sont pas si étranger à cette contrée que sont les Terres Emergées : en eux siège l'âme divisée d'un roi ancestral...

Le concept peut rappeler, à une échelle moindre, l'énorme Imajica de Clive Barker, mais la comparaison s'arrête là tant les deux romans ont une vie propre. L'originalité de Jacques Védie et Jean-Renaud Robert, et qui indirectement ramène à l'écrivain de Liverpool, réside dans cette parenté avec un fantastique plus traditionnel, par cette confrontation entre un univers réel (symbolisé par Ryan et Cedric) et un "autre" univers, celui des Terres Emergées. Un parti-pris qui commence par déconcerter mais qui finalement séduit par ses possibilités et le mélange de genre qu'il permet. A cheval entre deux univers, Norânaë peut ainsi tout se permettre, même d'inclure sans crier gare une créature tentaculaire que l'on croirait sortie tout droit d'un écrit de Lovecraft, renouant le temps de quelques pages avec l'imagerie horrifique. Mais qu'on ne s'y méprenne pas, Norânaé est bel et bien un pur récit de Fantasy avec son lot de batailles, de monstres étranges et d'innocents plongés malgré eux dans des histoires qui les dépassent. A ce niveau, les deux auteurs n'ont rien à envier aux cadors du genre. Norânaë promène son lecteur de monts enneigés en villes majestueuses, le faisant combattre puissants mages et repoussantes créatures et si les débuts sont difficiles, c'est un livre qui une fois son rythme de croisière pris ne se lâche plus. Débuts difficiles car ce qui fait la force de Norânaë est aussi sa faiblesse. Ce que l'on pourrait appeler le choc des cultures entre Ryan, Cedric et les Terres Emergées, filon béni du genre comique, passe parfois assez difficilement. Le langage de Ryan et Cedric est celui d'aujourd'hui, avec des références d'aujourd'hui. Une idée encore une fois fort bonne, qui ne dénature pas le roman, mais force est de constater qu'il faut s'y faire. En résulte tout de même des échanges verbaux qui ne manquent finalement pas de sel. Effet garanti lorsque l'interlocuteur est une sorte de gargouille géante. Norânaë est aussi un livre sur l'amitié, la loyauté et prend une dimension tragique lorsqu'il s'agit de choisir entre la perte d'un ami et celle d'une nation. Comme pour son genre parfois incertain entre Fantastique et Fantasy, Norânaë brouille les pistes sur sa tonalité générale. Parfois ouvertement comique, parfois terriblement noir, le livre semble se redécouvrir à chaque pages et de fait en dévient terriblement passionnant...

Histoire merveilleuse, style impeccable, originalité bienvenue...Norânaë est un livre de Fantasy qui écourtera vos nuits, et laisse présager le meilleur pour la suite de la saga qu'il inaugure. Car l'aventure n'est pas fini, loin de là. Un livre à découvrir absolument, en attendant le Tome 2...

A découvrir
Lune seule le sait (La)
Lune seule le sait (La)
Roue du temps (La)
Roue du temps (La)
Fortune de France
Fortune de France