6.5/10Misere-sexuelle.com : Le livre noir des sites de rencontres - Stéphane Rose

/ Critique - écrit par C.Saffy, le 26/08/2013
Notre verdict : 6.5/10 - Coucou, tu veux voir ma bite ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 4 réactions

Il y a encore quelques dizaines d’années, pour rencontrer la personne de vos rêves contre espèces sonnantes et trébuchantes grâce à un tiers uniquement soucieux de votre bonheur, on pouvait envoyer un petit coupon niché au fin fond des pages de votre hebdo préféré et en appeler à une agence matrimoniale. Ou à défaut pour des rencontres expresses et efficaces, on pouvait filer sur n’importe quel hot 3615 et prier pour ne pas tomber sur un bot/une animatrice qui se fasse passer pour une vraie fille complètement chaude et soumise à vos envies. Mais depuis une quinzaine d’années, c’est évidemment le net qui a tout supplanté. Rivalisant d’imagination et de séduction pour appâter le chaland, une multitude de sites promettent l’amour, le seul, le vrai et des rencontres de qualitay pour ne plus rester seul. Mais la réalité de ces jolies pages d’accueil plein de gens au sourire brite, quelle est-elle ?

Stéphane Rose a enquêté sur la question et en tiré ce « livre noir des sites de rencontres », qui verse plus dans le petit document grinçant que l’étude sociologique ronflante. Car Stéphane Rose, non content d’avoir interrogé des dizaines et dizaines d’utilisateurs qui illustrent le livre de témoignages hilarants et/ou pathétiques, s’est lui-même inscrit sur Meetic, AttractiveWorld, AdopteUnMec pour ne citer que les plus connus et a mis les mains dans le cambouis pour dresser un constat pas reluisant du tout. Car ne vous leurrez pas : si dans la vraie vie, vous ne savez pas manier l’art délicat de la séduction, nul doute que les sites de rencontres seront votre Mordor virtuel !

Loin de faciliter les contacts ou les rencontres, ces sites ne font qu’exacerber et amplifier tout ce qui peut faire obstacle dans le réel et occasionner plus de plans douteux que fructueux. Premier constat de l’auteur : même les sites dits « sélectifs » ne sont que manne à fric qui vous laissent à penser que contre argent dûment acquitté, vous aurez accès à la crème de la crème. Erreur puisque le droit d’entrée ne garantit nullement satisfaction. Comme en boite : ce n’est pas parce qu’on a rincé le videur pour passer en force qu’on va forcément chopper une fois à l’intérieur. Et ensuite même à grand renfort de questionnaires de personnalité « examinés de près par notre équipe », qui devraient vous faire sentir exceptionnels, au point qu’on vous fait une fleur en vous faisant entrer dans le cercle convoité. Stéphane Rose se fait une joie de démonter un à un les mécanismes de ces petites entreprises qui ne connaissent pas la crise, le tout appuyé par les témoignages blasés des utilisateurs ou de l’auteur lui-même parfois absolument consterné par ses expériences de terrain. Les personnes qui mentent sur l’âge ou le physique bien sûr, mais aussi l’addiction épistolaire sans passage à l’acte, la boulimie affective qui rend fou quand il n’y a plus de messages et qui pousse à zapper pour trouver vite une nouvelle rencontre, la muflerie, le mépris ou l’indifférence décuplée puissance mille.

Mais au-delà de ces constatations, il y a le décryptage des us et coutumes des sites, le marché toujours plus florissant des sites de rencontres communautaires (pour se chopper entre gens de droite/de gauche, entre musulmans, entre agriculteurs etc etc) et bien sûr, celui des sites de rencontres libertins. Et sans surprise ou presque, c’est dans ces derniers que notre auteur aura le plus de rencontres abouties même si elles ne visent pas vraiment à déboucher sur une grande histoire d’amour. Le problème, c’est que le livre révèle que les autres sites dits « classiques » ne le permettent pas franchement non plus ! En effet, il n'a recueilli qu'un seul témoignage complet et argumenté sur le fait que trouver l'amour ici, ça marche. Alors qu’en penser ?

A défaut de se faire une opinion tranchée sur ce sujet, on passe un très bon moment en compagnie de Stéphane Rose et ses dizaines de témoins, tant la plume du garçon est drôle, sans verser dans la facilité du cynisme. Complété par des interviews d’une modératrice, de la psychanalyste Sarah Chiche, de la description des arnaques liés aux bot (la version moderne des fausses utilisatrices sur le minitel), Misere-sexuelle.com permet en outre de (re)découvrir l’excellent Fake de Giulio Minghini, plongée romanesque fascinante dans l’addiction aux sites de rencontres car abondamment cité, et à raison, par Stéphane Rose. A n’en pas douter et même si l’ambiance n’est pas à l’objectivité absolue, ce "livre noir des sites de rencontres" fera grincer bien des dents !

A découvrir
Seigneur des anneaux (Le)
Seigneur des anneaux (Le)
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')
Mathieu Gaborit - Interview
Mathieu Gaborit - Interview