7.5/10La Mécanique du coeur

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 07/01/2008
Notre verdict : 7.5/10 - DionySOS coeur en détresse (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 6 réactions

Un livre très agréable à lire, une admirable fantaisie féérique sous le signe de l'amour... mais une légère déception par rapport à Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi.

Depuis plusieurs années, Dionysos a apporté un certain souffle nouveau sur la chanson rock française en mélangeant habilement un peu tout et en amenant surtout un univers fantasque et fantastique, décalé, drôle et touchant à la fois, grâce notamment à son chanteur/compositeur/showman sautillant, Mathias Malzieu.

La Mécanique du coeur
La Mécanique du coeur
La dernière fois que Dionysos a sorti un disque, c'était Monsters in Love, accompagné de l'indispensable livre de Mathias Malzieu, Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi. Mathias, alors, venait de perdre sa chère maman : le CD, mais surtout le livre, étaient de brillantes preuves d'amour touchant les coeurs les plus insensibles.
Assurément, depuis, Mathias a fait son deuil et est tombé amoureux de la nouvelle star de la chanson française, Olivia Ruiz, dont l'album a largement bénéficié de l'apport de Mathias.
Il était temps de sortir à nouveau un diptyque CD/Livre : La Mécanique du Coeur. Cette critique ne porte pour l'instant que sur la partie livresque de cette Mécanique, la partie musicale viendra sans doute à son tour.

C'est à Edimbourg, le jour le plus froid du monde, que débute le livre. Et c'est en ce jour terrible que nait Jack, le coeur gelé. Heureusement le Docteur Madeleine sait réparer les gens et remplacera ce coeur inutile par un beau coucou, fragile et à l'entretien délicat. Pour Jack, le sort est jeté : jamais de toute sa vie il ne pourra tomber amoureux, son coeur mécanique n'y survivrait pas.
Jack & Miss Acacia
Jack & Miss Acacia
Mais, sans amour, pas de vie et surtout pas de livre. Jack va donc succomber à cette envoûtante, fabuleuse et dangereuse flamme incarnée par Miss Acacia, ressemblant étrangement à la belle Olivia Ruiz (« Ses bras ressemblent à des branches et ses cheveux noirs ondulés embrasent son visage comme l'ombre d'un incendie. [..] Ses seins ressemblent à deux petites meringues [..]. Est-ce que cette fille se mange ? Est-ce qu'elle est en chocolat ? »). Il quittera son Ecosse natale pour rejoindre l'Andalousie en Espagne. Saura-t-elle prendre soin de ce coeur si fragile ? Saura-t-il la conquérir malgré Joe, malgré son coeur de freak ?

On retrouve vite le style si particulier de Mathias, jouant avec les mots et les expressions, souvent déroutant. « Un froid de canard paranormal cadenasse la ville » est la phrase qui ouvre quasiment le livre. Certains y verront sans doute de la maladresse, d'autres sentiront un peu de poésie s'écouler de ces associations contre-nature. C'est ce style difficilement imitable qui fait le sel de la prose de Mathias.
Mathias Malzieu
Mathias Malzieu
Car, au niveau de l'ambiance, on peut être déçu de La Mécanique du Coeur. La sensibilité à fleur de peau qui se dégageait de Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi semble remplacée ici par cet amour gnan-gnan qu'on rencontre un peu trop souvent. L'amour rend bête sans doute. Et c'est là évidemment le principal écueil de ce livre centré sur cet amour quasi-impossible d'un homme au coeur d'horloger pour un feu-follet, une étincelle.
Heureusement la magie imaginative de Mathias est au rendez-vous pratiquement à chaque page du livre. Un homme à la colonne en métal, une femme qui collectionne ses larmes pour se réconforter en les buvant, un illusionniste horloger mondialement connu permettront à ce petit Jack d'un mètre soixante-six et demi de se surpasser et de grandir. Et au passage, permettront au lecteur de passer un agréable moment en compagnie de Jack.

Sans doute, La Mécanique du Coeur est un livre très agréable à lire, une admirable fantaisie féérique sous le signe de l'amour. Sans doute l'univers de Dionysos rappelle toujours autant celui de Burton, de Caro/Jeunet. Sans doute aussi qu'un artiste est toujours meilleur quand il est triste que quand il est joyeux. La Mécanique du Coeur est donc une légère déception par rapport à ce qu'on peut considérer comme sa suite, Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi.

A découvrir
Portrait de Dorian Gray (Le)
Portrait de Dorian Gray (Le)
Ami retrouvé (L')
Ami retrouvé (L')
Empire des anges (L')
Empire des anges (L')