6/10Matrix : machine philosophique

/ Critique - écrit par Kassad, le 20/01/2004
Notre verdict : 6/10 - Planche à billets...philosophiques ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Matrix, encore ? Hé oui la matrice est partout vous ne pouvez lui échapper. De tous les produits dérivés engendrés par la trilogie un livre de philosophie est sûrement celui qu'on attendait le moins. Matrix machine philosophique, n'y aurait il pas une erreur d'impression, ne serait-ce pas plutôt Matrix machine à fric ? Une couverture rappelant vaguement le générique semble annoncer la couleur : le vert, celui du $ bien entendu.. Voila donc six agrégés de philo en goguette s'attaquant au phénomène Matrix. Du Kung-Fu dans la caverne de Platon nous dit-on sur le teasing de la dernière page...

Précisons tout de suite que ce livre est sorti avant Matrix Revolutions ce qui peut expliquer quelques interprétations disons pour le moins osées. Il se présente comme un recueil de textes de différentes natures. 13 articles, dans l'ensemble concis, portant sur autant de lectures des films 1 et 2, ainsi que les réactions qui en ont découlé. Ce livre comporte aussi un glossaire des principaux symboles, concepts et personnages des deux premiers épisodes.

Les approches des différents articles sont très diverses : quelques uns analysant une certaine interprétation générale du film (La matrice ou la Caverne) alors que d'autres sont des lectures suivant un angle politique (Mécanopolis la cité de l'avenir), religieux (Les dieux sont dans la matrice, le Tao de la matrice) ou encore moral (éloge de la contingence). Le niveaux des articles est lui aussi très variable, on trouve de l'intéressant, du passable, du bien et du franchement mauvais. J'ai particulièrement apprécié Matrix machine mythologique qui "déconstruit" la série et montre bien comment, en fait, les Matrix 1 et 2 (que dire du 3 alors !) ne sont que des coquilles vides que chacun peut emplir de son souffle. Ce qui est étonnant est que cet article en discrédite un paquet d'autre du même ouvrage. Bref Matrix serait une véritable machine à faire du sens à partir du vide. Un racourci brutal conclurait à une nouveau type de pipeau conceptuel en quelques sortes. Après tout Matrix c'est un peu comme l'auberge espagnole : chacun y trouve ce qu'il y amène. Mais les choses ne sont pas si simples, il ne suffit pas d'aligner les références pour que ça fonctionne. N'est pas artisan qui veut et on ne peut retirer aux frères Wachowsky ce talent si particulier de transformer le vent en mélodie. Mais revenons au livre Matrix machine philosophique, mon conseil est le suivant : si vous ne l'avez pas acheté c'est que vous n'êtes pas un fan en folie. Trouvez donc le libraire le plus cool de votre quartier et allez squater un peu son magasin pour lire un article de temps en temps. La philosophie light à haute dose est parfois, c'est paradoxal je sais, indigeste...

A découvrir
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')
Ami retrouvé (L')
Ami retrouvé (L')
American tabloïd
American tabloïd