8/10Jimi Hendrix

/ Critique - écrit par juro, le 11/12/2005
Notre verdict : 8/10 - La légende de Jimi (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Le rock des années 1960-1970 a connu une étoile filante qui ne repassera jamais plus dans son système solaire. Période faste de la musique à tout les niveaux dans un pays en plein changement, l'éclosion de Jimi Hendrix fut aussi fulgurante que la durée de son succès courte. Avec une dose de talent reconnue par tous, Jimi Hendrix va s'imposer pour être consacré très rapidement comme la nouvelle icône de la pop music anglophone. Avec quelques passages mémorables dans des lieux mythiques, c'est au plus profond de l'intimité du musicien que sa confidente la plus privée nous emmène. Avec beaucoup de respect pour le musicien sans tomber dans le style groupie, Sharon Lawrence livre un témoignage remarquable sur l'homme autant que sur l'artiste trop vite disparu.

Jimi Hendrix est décrit comme un jeune homme aimable, timide, courtois, toujours prêt à écouter son public et ses proches mais aussi un être bourré de doutes. Si son enfance est brièvement évoquée, Sharon Lawrence pense qu'elle a joué un rôle moteur sur les craintes et les doutes d'un homme qui pouvait apparaître perturbé. Véritable fou de musique, pas avare d'efforts lorsqu'une guitare traînait dans le coin, Jimi Hendrix vivait et respirait musique. Les nombreuses anecdotes sur sa vie de musicien ponctuent avec subtilité des passages mémorables ou de tension. Tout un monde s'organisait autour de Jimi Hendrix avec des vrais amis et des requins.

Cette biographie de Jimi Hendrix ne cherche pas à véritablement à établir un profil psychologique de l'artiste mais plutôt à présenter toutes les facettes qui faisaient de lui un être incarnant toute la symbolique de son époque. Une large place est faite à la vie du Jimi Hendrix Experience et son environnement immédiat, permettant d'insuffler au livre une véritable rythmique de concert en concert, de festival en festival pour suivre l'évolution pas à pas d'un groupe hors du commun, très actif sur la scène européenne puis américaine. Sharon Lawrence raconte ses impressions vécues au côté d'un groupe dans lequel elle était admise comme une amie malgré son statut de journaliste. Confidente d'Hendrix durant des années, son témoignage est empli de justesse sans porter de véritables jugements sur les actes. Avec un certain recul, son style fluide parvient même à se remémorer quelques conversations détendues avec l'artiste sur tous les sujets. L'impression d'être au plus proche d'eux est passionnante surtout que les sujets abordés sont loin d'être inintéressants.

La musique est vécue à travers des revues de concerts très justes remplies d'impressions ressenties au cours même de ces sessions. Entre les « boeufs » excitants et les moments de grande solitude lors de rares concerts ratés, suivre Jimi Hendrix s'avère un véritable compte rendu de la musique américaine entre Jeff Beck, Jefferson Airplane ou The Rolling Stones. Outre la musique, les grands thèmes (groupies, drogues, fringues, contrats) ne sont pas oubliés et des passages de lecture vraiment durs à vivre font leur apparition. Bien entendu, le lecteur se délectera du passage d'Hendrix dans les salles mythiques comme l'Olympia mais surtout le festival de Woodstock.

Passionnante de bout en bout, la biographie ne constitue pourtant que deux tiers de l'ouvrage. La vie post-Hendrix se révèle beaucoup plus noire avec des batailles pour les droits de succession et autres histoires d'argent assez glauques dans l'esprit mais qui rendent bien compte de la célébrité et de l'énorme pactole que représentaient les créations musicales d'Hendrix. A cela, il faut ajouter quelques pages de témoignage d'autres « pop idols » qui rendent hommage à leur compagnon.

Sharon Lawrence s'est attachée à rétablir la vérité sur l'étoile filante traversant la planète rock comme un éclair qui en seulement trois albums à réussi à convertir un public qui a su apprécier ce son puissant et bizarre pour l'époque. Révolutionnaire jusqu'au bout des doigts, on découvre la face cachée d'un homme bien différent de l'image de laquelle on pouvait s'en faire. Les seuls reproches à faire à l'auteur se concentrent sur l'élaboration des titres d'Hendrix qui constituent un peu le parent pauvre du livre. Jimi Hendrix est à prendre comme un formidable ouvrage musical et historique sur le microcosme d'une époque où tous les excès étaient permis...

A découvrir
I Need More
I Need More
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')
Journal de Kurt Cobain (Le)
Journal de Kurt Cobain (Le)