7/10Grands mathématiciens modernes

/ Critique - écrit par Kei, le 24/05/2006
Notre verdict : 7/10 - Précurseurs, atypiques, influents... passionants surtout ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les éditions POLE ne disent sans doute rien à la plupart d'entre vous, et c'est bien compréhensible, dans la mesure où la plus connue de leurs parutions est sans aucun doute le magazine Tangente. Mais en dehors de cette publication bimensuelle, POLE édite aussi de nombreux livres, à propos des mathématiques bien sûr, mais aussi des receuils de jeux mathématiques et de lettre.

Comme son nom l'indique, Grands mathématiciens modernes est un livre parlant plus de mathématiciens que de mathématiques. Le livre s'ouvre sur un préambule expliquant le sens qu'il faut donner à Grands mathématiciens modernes afin d'éviter toute polémique dans le genre "vous avez oublié untel", "untel était plus grand, et il n'est pas mentionné" ou bien "untel n'est pas moderne". Une petite mise au point très pratique qui justifie les choix de la rédaction.

Les mathématiciens présentés (une petite trentaine) sont regroupés dans trois catégories : les précurseurs, les atypiques et les influents. Il n'y a jamais de différentiation par l'époque, puisque comme il l'est expliqué dans l'édito, la modernité n'a rien à voir avec l'époque.
Chacune de ces personnalités est présentée à travers une petite biographie (dont la taille varie beaucoup selon la singularité de la vie de la personne), et surtout à travers leur travaux. Cependant, les deux aspects sont souvent indissociables.

Mais le livre ne s'arrête pas là. En plus de ces "histoires" (qui sont d'ailleurs bien écrites, et étonnament digestes pour un ouvrage de mathématique), on trouve ici des explications un peu plus poussées sur certaines théories et sur les travaux de certains personnes. On pourra citer le long (au regard du reste du livre) article portant sur la pensée de Galois et celui sur les conséquences d'une erreur de Poincaré. Ces articles sont un peu "parachutés" dans la mesure où l'on ne parle plus des personnes, mais ils sont tout de même bienvenus, car ils abordent des théories souvent méconnues du grand public, mais qui restent accessibles. Et pour tous ceux qui veulent en savoir plus, on trouve ici et là des pistes de lectures, en plus des références.

Ce livre est vraiment tout ce qu'il y a de plus intéressant. Le seul “hic”, c'est que le public susceptible de le lire est aussi le public de Tangente. Et le magazine avait déjà publié un hors série portant sur le même sujet. En fait, ce hors série contient un gros tiers des articles de ce livre. Du coup, les lecteurs des deux ouvrages en seront pour leur frais, qui sont d'ailleurs fort élevés : pas moins de 18€ pour ce livre. Ceci dit, le prix est justifié si on considère celui d'un exemplaire de tangente. Tous deux sont en papier glacé de très bonne qualité, en couleur et l'un fait trois fois la taille de l'autre. Mais il n'empêche que l'on a un peu l'impression de lire du "réchauffé". C'est sans doute là le seul vrai reproche que l'on peut faire à ce livre, qui par ailleurs est tout à fait intéressant et agréable à lire.

A découvrir
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')
Annales du Disque-Monde (Les) - Tome 10 - Les zinzins d'Olive-Oued
Annales du Disque-Monde (Les) - Tome 10 - Les zinzins d'Olive-Oued
Mathieu Gaborit - Interview
Mathieu Gaborit - Interview