7/10Le Gois - Histoire et Légendes d'un phénomène unique au monde

/ Critique - écrit par Islara, le 29/08/2012
Notre verdict : 7/10 - Initiatique (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le Gois : pour un(e) Vendéen(e), voilà un nom bien familier. En revanche, pour un(e) Parisien(ne), un(e) Provençal(e), un(e) Alsacien(ne) ou tout autre résident d'une zone un peu éloignée de l'Océan, ce nom bizarre, à la sonorité peu élégante, n'évoque pas grand chose si ce n'est un éventuel : "Hein ?".

Le Gois - Histoire et Légendes d'un phénomène unique au monde
Quand la marée monte, tous au refuge !
Pourtant, l'extraordinaire passage du Gois mérite un sacré détour et ce n'est pas par hasard s'il a fait l'objet de plusieurs publications. Concrètement, il s'agit de l'une des rares routes submersibles qui existe au monde, reliant l'île de Noirmoutier à la commune de Beauvoir-sur-Mer, en Vendée. Submersible car elle est recouverte par la mer la majeure partie de la journée (et de la nuit) et ne peut s'emprunter qu'à marée basse, soit pendant en gros 3H sur le temps total d’une marée (sachant qu’il y a deux marées par jour). Et ces 3H ne sont pas de trop si vous n'êtes pas en voiture, vu que le passage fait 4,15 km. En dehors de ces horaires, danger, la mer peut donc vous engloutir.

Ce charmant petit livre que nous vous proposons de découvrir nous plonge de manière anecdotique, illustrée et historique dans ce phénomène naturel assez extraordinaire. C'est là tout son avantage : ne s'embarrassant pas de longues explications, il permet de faire une première approche de ce gué des plus étonnants, quitte à se lancer par la suite dans des ouvrages plus détaillés si on le souhaite.

Le Gois - Histoire et Légendes d'un phénomène unique au monde
Si si, ils courent sur une route...
Outre de nombreuses photos d'hier et d'aujourd'hui, certaines issues de collections privées, pour la plupart assez amusantes, on a droit également à plusieurs récits d'évènements qui se sont produits sur ce passage et qu'on n'imaginait pas forcément. C’est que des engloutissements divers et variés, il y a en eu un paquet.

Dernier atout de ce petit guide à notre sens, c'est de nous rappeler qu'il n'y a parfois nul besoin d'aller bien loin (et de dépenser des fortunes que nous n'avons plus en ces temps de disette) pour découvrir des phénomènes naturels uniques au monde. Donc si vous ne savez pas où aller pour votre prochain week-end de trois jours, procurez-vous ce petit livre et allez peut-être fouler le passage du Gois, au sens propre comme au figuré.

Prix raisonnable : 5,5 €.

A découvrir
Mort est mon métier (La)
Mort est mon métier (La)
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')
Ravage
Ravage