8.5/10Gargouillis

/ Critique - écrit par hiddenplace, le 14/11/2010
Notre verdict : 8.5/10 - Tout, tout, tout. Vous saurez tout sur le bidou. (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Ces Gargouillis, qui appellent comme Nina Blychert l'explique, à faire le plein illico presto de bonne chère ... ou au contraire à stopper net l'indigestion, sont un bon moyen d'étancher la soif d'informations de nos petits polissons sur le fameux tiroir à saucisses.

On ne froissera personne en constatant que dans l'univers des jeunes enfants à qui s'adresse Gargouillis, le nombril est un élément primordial, si ce n'est le point  numéro un au palmarès des sujets de conversation dignes d'intérêt. Et qui dit « nombril », affirme imparablement qu'il y a autour de celui-ci un terrain moelleux, un réceptacle ou un trampoline, au choix, qui demande une attention constante. Vous l'aurez compris, l'album que nous avons entre les mains traite de ce mystère insondable qui sert pourtant de trait d'union à toutes les autres parties de notre corps (ou presque) : le ventre. Nina Blychert nous offre donc une promenade digestive au pays de la tuyauterie à rallonge, des flatulences et autres crottes ou rototos. Et je sens qu'avec ces quelques mots, j'ai achevé de convaincre les derniers récalcitrants.

Illustration de Nina Blychert
Illustration de Nina Blychert
issue de Gargouillis, LeRouergue, 2010

A la fois auteure et illustratrice, Nina Blychert nous propose un album documentaire qui sort agréablement des sentiers battus du genre. Même si elle fonde l'essentiel de son contenu sur de véritables informations rationnelles, l'ouvrage reste pourtant joyeusement éloigné de la laborieuse et rébarbative rigueur scientifique dont usent les ouvrages de découverte du monde, même pour enfants. Balayant le propos de manière non exhaustive mais par une belle vue d'ensemble toutefois, elle cerne méthodiquement trois grands ensembles découpés eux-mêmes en plusieurs courts chapitres. D'abord, « à l'extérieur » évoque ce que les petits connaissent le mieux et perçoivent vraiment : l'apparence et les différentes sortes de ventres que la diversité animale peut présenter, ainsi qu'un passage obligé autour du nombril. Puis « à l'intérieur » nous plonge dans ce qui justement fait figure d'énigme pour la plupart : chez les tout petits, la difficulté réside en effet dans la représentation de ce qu'ils ne peuvent voir, le fonctionnement interne du corps est donc un centre constant d'intérêts et de questionnements à leurs yeux. On y découvre le principe de la digestion qui diffère d'une espèce à l'autre (mammifères, invertébrés, reptiles...), les mystères et les surprises de la nature : notamment le cas de la girafe, de ses 4 estomacs et de ses 77 mètres d'intestin permettant la digestion quotidienne de 60 kg de feuilles. On y apprend également à nommer et à visualiser tous les organes invisibles mais indispensables à notre bonne santé. Enfin, la dernière partie, « les fonctions du ventre », ratisse les différentes tâches qui sont assignées à ce petit attribut : se nourrir bien sûr, mais aussi abriter la vie, parler (mais si, les gargouillis !) à son propriétaire pour faire comprendre ses besoins... et évacuer. Evidemment cette rubrique ayant trait à diverses formes d'évacuation gagnera sans l'once d'un doute l'adhésion de la plupart du lectorat en pleine période scatologique. En supplément de ces trois grands points d'étude, l'album nous offre des bonus : les conseils avisés du loup, faisant au passage un clin d'œil aux contes traditionnels tels que Le petit chaperon rouge, et un petit précis linguistique permettant de retrouver ou découvrir les différents noms et expressions liés au ventre.

Illustration de Nina Blychert
Illustration de Nina Blychert
issue de Gargouillis, Le Rouergue, 2010
Le ton détaché, humoristique et pourtant assez pointilleux qui se dégage de ce documentaire tient surtout à l'illustration très particulière de Nina Blychert. Entre le dessin de presse, proche du trait délié cher à l'illustrateur Quentin Blake, et une ligne instinctive et irrégulière rappelant le croquis sur le vif, son graphisme donne  beaucoup de vie et de fraîcheur au domaine de l'anatomie et de l'illustration dite « médicale et scientifique » (bien qu'ici, on reste bien sûr dans la vulgarisation et la simplification en vue des enfants), ordinairement un brin trop sage ou poussiéreuse. La colorisation aux crayons de couleur et à l'aquarelle donne à l'univers dépeint une touche très douce et assez proche du dessin enfantin.  L'organisation des informations prend différentes formes même si la structure reste souvent la même : une vision globale, une description, des fonctionnalités et des exemples. L'auteure prend bien soin de varier les procédés documentaires et la manière de les représenter, mais opte toujours pour le ludique, le détail anecdotique qui dédramatise le sujet, voire une petite blagounette ou un jeu de mot. Au programme : des schémas très minutieux en double page, des illustrations explicatives à la manière de petites pancartes dans un cabinet médical ; des mini bandes dessinées plutôt amusantes ; ou encore un labyrinthe permettant de recenser les denrées nécessaires à une alimentation et une digestion saines ; mais aussi un jeu de reconnaissance de formes permettant d'identifier les différents organes. Dans les bonus, à savoir les fameux conseils du loup, le scientifique pur cèdera la place à une petite note d'ironie, notamment comment arborer une belle brioche (avec recette illustrée à l'appui).

Ces Gargouillis, qui appellent comme Nina Blychert l'explique, à faire le plein illico presto de bonne chère ... ou au contraire à stopper net l'indigestion, sont un bon moyen d'étancher la soif d'informations de nos petits polissons sur le fameux tiroir à saucisses. Grâce au mariage d'une documentation illustrée précise et d'un esprit résolument humoristique et décalé, l'album est une véritable source de découvertes, de surprises et de sourires. Un pari réussi pour un sujet gourmand, qui simultanément rassasie et ouvre l'appétit vers de nouveaux questionnements...quand on sera plus grands !

 

A découvrir
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')
American tabloïd
American tabloïd
Parfum (Le)
Parfum (Le)