9/10L'Exorciste

/ Critique - écrit par Lestat, le 11/09/2004
Notre verdict : 9/10 - Démoniaque (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Jésus mettait pied à terre, quand vint à sa rencontre un homme de la ville, possédé de démons. A maintes reprise, l'esprit s'était emparé de lui. On le liait alors, pour le garder, avec des chaînes et des entraves, mais il brisait ses liens. Jésus lui demanda :
"Quel est ton nom ? "
" Légion, répondit-il"

Evangile selon St Luc, VIII 27-30

Scénariste et écrivain, William Peter Blatty commença sa carrière faste sous les bons augures de Robert Bloch, auteur de l'immortel Psychose. En 1969, il entame la rédaction de ce qui deviendra un fleuron de la littérature horrifique : l'Exorciste, qui paru pour la première fois en 1971. La genèse de ce livres est assez curieuse et débute vingt ans plus tôt, en 1949. William Peter Blatty est alors à l'Université de Georgetown, où il aura l'occasion de lire un article de journal peu banal : l'exorcisme d'un jeune garçon de 15 ans, dans le Maryland. Ce bout de journal devenu avec la Bible sa principale source d'inspiration, WP Blatty n'avait désormais plus qu'à rédiger. Et il rédigera...

En 1971 sortira l'un des livres les plus marquants du registre, au titre sobre mais tellement troublant : l'Exorciste. Mais c'est véritablement en 1973 que la légende se mettra réellement en marche. Cette années là, un William en rencontrera un autre et l'adaptera : il s'appelle Friedkin, le réalisateur de French Connection. De cette collaboration entre un cinéaste prestigieux et un auteur qui a toujours gardé un pied dans le cinéma enfantera un monument du film d'horreur, longtemps considéré comme l'un des plus terrifiants de l'histoire du cinéma. Les ambulances attendent devant les salles de cinéma, les spectateurs sont pris de crises cardiaques, le film contient des images subliminales de démons...autant d'histoires et de rumeurs plus ou moins vrais qui entourent cette oeuvre, qui aujourd'hui, il faut bien le dire, au rayon trouille accuse sévèrement ses trente ans d'existence. La religion n'est plus ce qu'elle était, Blair Witch est passé par là...le film a particulièrement mal vieilli.

Le roman, lui, a gardé toute sa force. L'Exorciste de Blatty, c'est avant tout une histoire poisseuse, éreintante et particulièrement pessimiste. Du pesant désert irakien aux mornes rues de Georgetown, des personnages désabusés aux croyances défaillantes peuplent des pages aux ambiances lourdes et sombres. L'Exorciste ressemble à une cocotte-minute. Quelque chose va exploser, on ne saura jamais quoi et c'est cette ambiguïté, cette sorte d'incertitude constante qui fait que ce roman n'a pas pris et ne prendra probablement jamais une ride. Car à la différence du film, le livre laisse planer le doute sur la véritable nature du mal de Regan, la petite fille "possédée" : réelle intrusion du démon Pazuzu ou maladie mentale particulièrement virulente ? Le lecteur ne le saura jamais et William Peter Blatty se garde bien de nous le dire. Dès lors, le roman gagne en climat, passionne dans ses théories médicales et dans ses rites ancestraux. Le tragique fait mouche. Et surtout, l'Exorciste fait peur, réellement peur.

Des dires même de l'auteur, le fait de mettre en scène une petite fille possédée plutôt que le jeune garçon d'origine accentue l'horreur et l'épouvante. Plus fragile, plus doux. Le subterfuge marche : la mignonne Regan se transforme en quelque chose d'innommable, une souffrance ne répondant à aucun diagnostic. Ses crises sont tétanisantes et le style impeccable de Blatty n'a pas on pareil pour nous les envoyer en pleine face. l'Exorciste est un roman qui se vit, une histoire que l'on redoute d'avoir commencé, regrette d'avoir continué et pourtant qui laisse un je ne sais quoi de tristesse à son dénouement. Car les livres de cette qualité son rares et malgré que celui-ci ne soit pas le plus désopilant du monde, l'achever rend amer. L'univers est épouvantable, mais on aurait bien aimé y rester, finalement.

Roman devenu légendaire, l'Exorciste fait figure de classique incontournable. William Peter Blatty, pour sa contribution la plus connue et reconnue, a sorti ici un livre passionnant, effrayant et indéniablement précieux. A lire toute lumières allumées.

A découvrir
Neuromancien
Neuromancien
Sa Majesté des Mouches
Sa Majesté des Mouches
Je suis une légende
Je suis une légende