Décès d'Alexandre Soljenitsyne

/ Actualité - écrit par Kei, le 05/08/2008

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

Alexandre Soljenistyne
Alexandre Soljenistyne
Alexandre Soljenitsyne est mort dimanche dernier (3 août). Il fut un auteur engagé et subversif dans la Russie soviétique, ce qui lui valut successivement 8 ans de goulag, un exil perpétuel de 3 ans au Kazakhstan et une expulsion du territoire soviétique (accompagnée de la suppression de sa citoyenneté russe) qui durera de 1974 à la chute de l'URSS.

Parmi ses oeuvres les plus connues, Une journée d'Ivan Denissovitch, première oeuvre racontant le goulag et surtout L'Archipel du Goulag, trilogie très engagée (qui ne sera d'ailleurs pas publiée en URSS, contrairement au premier roman de Soljenitsyne qui, moyennant un peu de censure, fut publié dans le cadre de la déstalinisation de l'URSS voulue par Khrouchtchev) rédigée à partir de l'expérience personnelle de l'auteur et de témoignages d'anciens détenus s'attaquant aussi bien aux horreurs des camps qu'au système qui les engendra.

Personnage qu'on aurait bien voulu ériger en tant qu'icône d'un monde oppressé désireux de passer à l'ouest, il se révéla beaucoup moins simple que prévu, ses idées politiques n'étant pas exactement celles de la démocratie à l'occidentale. Ses positions à des lieues de la conception binaire du monde de l'époque lui vaudront tous les qualificatifs possibles et imaginables.

Il reste cependant un écrivain de tout premier plan, parmi les seuls à avoir montré à la face du monde la situation interne de la Russie soviétique, bien loin à la fois de la vision simpliste et diabolisée clamée par les américains et de celle presque tout aussi simpliste en policée des communistes de l'époque.

A découvrir
Petit Nicolas (Le)
Petit Nicolas (Le)
Apprenti assassin (L') - Tome 1 - L'assassin royal
Apprenti assassin (L') - Tome 1 - L'assassin royal
Mathieu Gaborit - Interview
Mathieu Gaborit - Interview