6/10Les Chroniques de Krondor - Tome 1 - Pug, l'apprenti

/ Critique - écrit par Val Lazare, le 21/02/2004
Notre verdict : 6/10 - tome 1 -Pug l'apprenti (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 4 réactions

Tome 1 - Pug l'apprenti

Raymond Feist est employé à l'université de San Diego. Il s'ennuie un peu et décide d'écrire. Une poignée d'années plus tard, les Chroniques De Krondor voient le jour et c'est aujourd'hui une saga de 5 tomes qui aura fort bien marché outre-atlantique.

Pug est un jeune apprenti du château de Crydee. Après avoir été choisi par le magicien Kulgan, il se lance dans l'étude des arts hermétiques. Alors qu'il peine à ses études, Pug sauve la vie de la princesse Carline lors d'une excursion en forêt. Le duc Borric de Crydee, prince de sang, récompense alors l'adolescent en lui faisant rejoindre la cour. Dans un quotidien fait d'escapades, de bagarres entre compagnons, et de services auprès de Kulgan, Pug va se rapprocher de la princesse...
Jusqu'au jour où un vaisseau étranger s'échoue sur les plages de Crydee. Les jours heureux prennent alors fin quand une nation issue d'un autre plan décide de traverser les mondes pour s'installer dans le royaume. Fatalement, Pug et ses compagnons d'arme vont se séparés dans leur combat contre l'ennemi.

Pas de doute là-dessus, les Chroniques de Krondor est un pur jus d'heroïc fantasy. Très similaire dans la construction du récit à l'Arcane Des Epées de Williams, un jeune enfant à l'ascendance mystérieuse va s'élever du rang de péon bouseux à celui d'apprenti magicien et soupirant de princesse. On devine très vite que son destin ne s'arrêtera pas là et qu'il finira au moins archimage, prince, ou Tolkien sait quoi encore. Des humains vivent en bonne entente avec les nains et les elfes quand les gobelins et les frères de l'ombre (des elfes noirs) viennent suffisamment taquiner les premiers.
Franchement stéréotypés, le Chroniques de Krondor de Feist ne fait pas de gros efforts pour sortir des sentiers battus et rabattus de l'heroïc fantasy. Sans être trop manichéen, une noblesse d'épée ne jurant que par l'honneur et la justice vont voir un Ennemi ravager leur monde tranquille quand une brochette d'anonymes, des monsieur tout-le-monde médiévaux (qui a dit des monsieur Frodon ?) vont se hisser aux rangs de héros pour protéger leurs compatriotes.
Feist a néanmoins le mérite d'être ultraméthodique. Il ne s'hasarde pas sur d'éventuels temps mort en faisant sauter ses chapitres d'action en action, développe suffisamment ses personnages pour éviter la caricature grotesque et garde toujours à porter de main quelques ressorts dramatiques.
Sa maîtrise littéraire d'un univers médiéval est un peu légère mais Feist sait tirer parti de ses acquis, ce qui fait des Chroniques de Krondor une série très facile à lire.

Efficace mais vu et revu depuis ces cinquante dernières années, une production française comme Mémoire Vagabonde reste incroyablement plus créative et risquée que Krondor.

A découvrir
Seigneur des anneaux (Le)
Seigneur des anneaux (Le)
Apprenti assassin (L') - Tome 1 - L'assassin royal
Apprenti assassin (L') - Tome 1 - L'assassin royal
Roue du temps (La)
Roue du temps (La)