4.5/10Un Bouquet de saisons

/ Critique - écrit par Kassad, le 17/01/2005
Notre verdict : 4.5/10 - Un bouquet de clichés (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un bouquet de saisons est le premier roman d'Olivier Le Gal. Il s'agit du survol des épisodes marquants d'une vie, celle de Lucien 84 ans, qui s'éteint tout doucement. De la tendre enfance, dans les années 20, à la disparition de sa femme en passant par la seconde guerre mondiale ce sont tous les événements formant le tissu d'une existence ordinaire qui sont revisités sur un mode poétique, hypnotique. La tonalité est résolument mélancolique et on ne peut pas dire qu'il y ait de tension dramatique dans ce court récit. La vie s'écoule et prend fin presque sans qu'on s'en rende compte.

Dans chaque scène l'auteur nous fait ressentir comme la vie est courte et combien on devrait goûter chaque instant. Le projet est donc ambitieux : résumer en un court roman tout ce qui fait le sel d'une existence. Mais on peine à y trouver l'émotion qui devrait y trouver sa place. Cela tient notamment au style de l'écriture. Un style impersonnel de description presque clinique qui ôte toute projection possible au lecteur. Il est impossible de se sentir pris par l'histoire, de s'identifier aux personnages.

L'autre point dommageable est que la vie de Lucien est étonnamment lisse. Je dirais qu'il s'agit d'une vision kitch de la vie. Kitch dans le sens où rien n'est jamais vraiment grave (il n'y a qu'un mini personnage un peu négatif) et où l'on ne voit jamais le personnage principale y connaître des faiblesses et des doutes. Tout se passe, un peu comme le style le suggère, comme à travers un film anesthésiant gommant les petites bassesses de la vie de tous les jours. Au final je dirai que l'auteur est sans doutes trop jeune pour donner une âme à son projet : on sent bien qu'il ne raconte pas une histoire, une vie vécue avec son lot de regrets et d'espoirs, mais plutôt qu'il fantasme sur une vie ordinaire rêvée. Mais je ne voudrais pas laisser croire que la lecture en est pénible. Ce livre se lit rapidement, facilement, mais n'imprimera pas sa marque au plus profond de votre coeur.

A découvrir
Fortune de France
Fortune de France
Parfum (Le)
Parfum (Le)
Herbe bleue (L')
Herbe bleue (L')