Biographie de Hanif Kureishi

/ Biographie - écrit , le 18/05/2009 - Mise à jour le 18/04/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Hanif Kureishi, qui es-tu ? Ou plutôt qui n'es-tu pas ? Hanif Kureishi, tu n'es pas un cinéaste, ni un acteur d'ailleurs, ni même un producteur. En fait le monde du cinéma
n'est pas ton monde, du moins au départ. Non Hanif Kureishi, tu es écrivain, un écrivain anglais symbole de l'intégration à l'Anglaise avec un père pakistanais et une mère anglaise, né le 5 décembre 1954 à Londres. Il n'est donc pas étonnant que tes livres parlent de racisme et d'immigration. De ton premier roman The mother country en 1980 à ton dernier Something to tell you (quelque chose à te dire), ce ne sont pas moins de 17 oeuvres que tu nous a livrées. Ton livre le plus connu est sans doute My beautiful laundrette, adapté par Stephen Frears avec notamment Daniel Day-Lewis, une histoire d'immigration sous le gouvernement de Thatcher mais aussi une histoire d'homosexualité.

En réalité, après cette adaptation, tu vas vite être adopté par le monde du cinéma, et ce ne sont pas moins de dix films issus de tes romans qui voient le jour sur grand écran, dont Mauvaise passe de Michel Blanc et Intimité de Patrice Chéreau (Ours d'Or à Berlin). Il faut dire que littérature et cinéma ont de nombreux points en commun. Comme tu le dis si bien, "réaliser un film ou écrire un livre, c'est s'offrir en cible aux balles crépitantes des spectateurs ou des lecteurs". Entre ici Hanif, Cannes t'ouvre ses portes.

A découvrir
1984
1984
Jeu de la possession (Le)
Jeu de la possession (Le)
Roue du temps (La)
Roue du temps (La)