8/10Les Annales du Disque-Monde - Tome 2 - Le huitième sortilège

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 11/09/2009
Notre verdict : 8/10 - Troll de philosophe (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Deuxième tome des Annales du Disque-Monde, Le huitième sortilège lève le voile sur l'univers des sortilèges de ce monde fou-fou-fou.

Nous avions laissé, à la fin de la Huitième Couleur, Rincevent et Deuxfleurs en bien délicate situation : passés par-dessus Bord, ils étaient tout simplement en train de chuter du Disque-Monde. Mais le mage et le touriste ne sont pas fait de ce bois-là ! Encore manqué pour la Mort qui, décidément, ne peut rien faire contre Rincevent.

In Octavo Rincevent

Il faut dire que ce satané Sortilège qui est venu se blottir dans sa tête veut à tout prix garder le mage vivant. Dû-t-il pour cela enfreindre les lois les plus élémentaires et remodeler l'univers à sa façon. Rappelons ici que Rincevent, qand il n'était qu'un jeune mage à l'Université Invisible, a ouvert le célèbre In Octavo, contenant les Huit Grands Sortilèges, et que l'un de ceux-ci est venu se réfugier dans son cerveau. Depuis ce jour-là, Rincevent n'a pu apprendre un seul tour de magie, les autres sortilèges ayant trop peur de se retrouver dans le même cerveau qu'un des Grands Sortilèges de l'In Octavo. Et Rincevent est donc devenu le pire mage de tout le Disque-Monde. C'est pourtant sur ses frêles épaules et surtout dans les méandres de ses méninges que se trouve le seul moyen de sauver le Disque de l'étoile rouge qui se rapproche de jour en jour et menace d'engloutir le Disque, Elephants Géants et Tortue A'Tuin compris ! (voir la critique de La Huitième Couleur pour ceux qui ne comprendraient pas cette référence ô combien importante).

Cohen le Barbare

Rien n'est en tout cas facile dans la vie de Rincevent. En tant qu'unique dépositaire vivant d'un Sortilège, il est poursuivi par une flopée de mages et par une mercenaire, sans foi ni loi mais plutôt bien roulée. Pour une guerrière s'entend. En tant que mage, même mauvais, il est près de se faire trucider par une foule déterminée à bouter hors du Disque toute forme de magie. En tant que Rincevent, il doit aussi se méfier de la Mort, toujours prête à l'emmener dans ses filets. Quand elle n'est pas occupée à jouer au bridge du moins. Heureusement Rincevent n'est pas seul. Deuxfleurs le seconde admirablement, comme une portière de voiture est utile quand on marche dans le désert. Le poirier savant du Bagage est lui aussi toujours là, prêt à happer une jambe ou deux, voire un corps entier. Mais surtout Rincevent et Deuxfleurs rencontrent, dans ce deuxième livre des Annales du Disque-Monde, le célèbre Cohen le Barbare dont la légende parcourt le Disque depuis des décennies. Au fait, ça lui fait quel âge du coup ? Et oui, le fameux, l'incroyable, l'exceptionnel Cohen a désormais atteint l'âge plus que respectable de quatre-vingt ans. Plutôt délicat quand on est un grand guerrier dont la raison de vivre est de sauver des vierges en détresse... Ce qui ne va pas l'empêcher de sauver plusieurs fois la mise de nos deux héros.

 Evidemment le Huitième Sortilège contient de mémorables scènes où interviennent des druides conducteurs de rochers, des trolls philosophes ou des boutiques magiques itinérantes. Et c'est toujours plus qu'un agréable moment que nous passons en compagnie de Rincevent, de Deuxfleurs et surtout de ce Bagage dont on se dit qu'il est bien plus que ce qu'il veut montrer. Tout est bien qui finit bien sur le Disque-Monde, A'Tuin reprend sa marche intergalactique et Deuxfleurs retourne chez lui pour regarder les images-souvenirs de son escapade. Quant à Rincevent... ceci est une autre histoire.

A découvrir
Annales du Disque-Monde (Les) - Tome 10 - Les zinzins d'Olive-Oued
Annales du Disque-Monde (Les) - Tome 10 - Les zinzins d'Olive-Oued
L.A. confidential
L.A. confidential
White jazz
White jazz