7/10Les Annales du Disque-Monde - Tome 17 - Les tribulations d'un mage en Aurient

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 15/01/2010
Notre verdict : 7/10 - Guerre et pliage de papier (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 3 réactions

Rincevent traîne son chapeau étoilé en Aurient, au pays du cerf-volant, de la guerre, de la calligraphie et du pliage de papier.

L'Aurient. Ou plus exactement le continent Contrepoids, loin, très loin d'Ankh-Morpork. Un million d'hommes sous les armes. L'art du cerf-volant et de la guerre. Le pays de la calligraphie et du pliage de papier.

Faux mage à pâte molle

La succession de l'Empereur est ouverte entre les familles Hong, Sung, Tang, Fang et McSweeney. Une succession qui verra sans doute des guerres, des alliances et des trahisons. C'est dans ce contexte que le Praticien Vétérini, dirigeant d'Ankh-Morpork, reçoit un message lui sommant de lui envoyer le Grand Maje. Et quand Vétérini ne peut résoudre lui-même un problème, il se charge de le reporter sur les autres. C'est ainsi que l'Université Invisible se met en quatre pour trouver ce fameux Grand Maje. Le doyen peut-il répondre à cette dénomination sachant qu'il utilise deux chaises en position assise ? Le lecteur des épisodes précédents (La huitième couleur, Le huitième sortilège, Sourcellerie) ne s'en laisse pas compter : le Grand Maje ne peut être que Rincevent, même si le terme Grand ne lui convient certainement pas avec sa barbe miteuse, sa robe élimée et son chapeau surmonté de l'inscription Maje. Mais où est ce diable de Rincevent ? Rincevent s'ennuie sur une île, une situation extraordinairement proche du Paradis selon lui. A l'instant même où de plantureuses amazones lui offrent des patates (à moins que ce ne soit le contraire), Rincevent se retrouve propulsé à Ankh-Morpork, puis, en un tour de main, le voilà en Aurient. Ah l'Aurient. Son art du cerf-volant et de la guerre. Le pays de la calligraphie et du pliage de papier.

Homme mage postiche

Ces dix-septièmes Annales du Disque-Monde voient ce bon vieux Rincevent dans de bien sales draps dans un pays rappelant évidemment l'Asie (il est une nouvelle fois temps de signaler le très bon titre de la version française, Les tribulations d'un maje en Aurient, par rapport à une version originale franchement fade, Interesting times). Un pays dans lequel un livre anodin, Ce que j'ai fait pendant mes vacances, se révèle être un ouvrage révolutionnaire. Un pays où le cerf-volant, de la guerre, mais aussi la calligraphie et le pliage de papier sont plus que des arts. Une fois de plus, la chance du maje ou son habilité à se carapater au moindre danger, une habileté qu'il a élevée au rang d'art, le serviront pour se sortir des situations les plus délicates. Plus étonnant, le lecteur découvrira un Rincevent devenu presque un meneur d'hommes, un mage accompli capable de faire sauter un mur ou de commander à une armée de soldats. Heureusement on peut compter sur Pratchett pour nous bichonner avec son talent habituel : le lecteur sourit plus que franchement à l'évocation de Je M'Eventre Honorablement, camelot de l'Empire, et ses œufs millénaires frais d'hier, ou de la Horde d'Argent, une armée de 80 ans de moyenne d'âge dirigée par Cohen le Barbare sont quelques unes, sans oublier le Bagage qui se révèle clairement dans ce volume et a une tendance effrayante à se multiplier.

Les tribulations d'un maje en Aurient vaut surtout par la parodie des pays asiatiques, symbolisée par Hunghung et sa Cité interdite, notamment par comparaison avec la ville plus occidentale de Ankh-Morpork. Pour le reste, le livre n'est certainement pas aussi délirant et original que certains opus précédents, même si on reste en terrain connu. Un bon volume. Sans plus. Mais au pays du cerf-volant, de l'art de la guerre, de la calligraphie et du pliage de papier.

A découvrir
Annales du Disque-Monde (Les) - Tome 10 - Les zinzins d'Olive-Oued
Annales du Disque-Monde (Les) - Tome 10 - Les zinzins d'Olive-Oued
L.A. confidential
L.A. confidential
White jazz
White jazz