8.5/10A la croisée des mondes - Tome 1 - Les royaumes du Nord

/ Critique - écrit par Danorah, le 10/12/2007
Notre verdict : 8.5/10 - Le destin de Lyra (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 19 réactions

Un récit mené tambour battant, peuplé d'êtres merveilleux et valeureux, d'individus aux desseins obscurs et effrayants, d'énigmes à résoudre et d'épreuves à affronter...

Oxford, repères temporels indéterminés. Une petite fille, accompagnée de son inséparable daemon, court les rues inlassablement, accompagnée de son meilleur ami Roger. Elle se moque bien de ce que les vieux maîtres de la prestigieuse université Jordan College, qui l'ont prise sous leur aile, tentent péniblement de lui inculquer. Sa famille ? Un oncle, Lord Asriel, qui semble être profondément craint et respecté de ses semblables. Un jour, victime des ravisseurs d'enfants qui sévissent dans tout le pays, Roger disparaît. La petite fille se jure alors de partir à sa recherche, et de le sauver. Cette petite fille, c'est Lyra. Son daemon, Pantalaimon. Bienvenue dans leur monde. Ou plus exactement : bienvenue A la croisée des mondes.

Le monde de Lyra Belacqua n'est pas tout à fait comme le vôtre. Chaque être humain y vit accompagné d'une créature d'apparence animale appelée daemon, avec qui il peut communiquer par la parole. Plus qu'accompagné, en fait : intimement, inextricablement lié, à tel point qu'humain et daemon ne peuvent s'éloigner l'un de l'autre de plus de quelques mètres. Et puis, d'autres menus détails diffèrent. Qu'importe. Le monde de Lyra est à la fois infiniment proche et infiniment éloigné du monde que vous connaissez.

Pour l'instant, Lyra est à mille lieues de toutes ces préoccupations. Son but : retrouver Roger. Pour cela, il lui faudra tout d'abord échapper aux griffes de l'étrange Madame Coulter, qui l'a arrachée à Jordan College. Puis, elle devra apprendre à déchiffrer le langage de ce mystérieux instrument que lui a confié le grand Maître de Jordan College lors de son départ : un aléthiomètre. Lyra est encore loin de se douter que de fil en aiguille, elle sera conduite à vivre des aventures plus dangereuses les unes que les autres, des aventures qui la mèneront jusqu'aux Royaumes du Nord... où elle découvrira ce qu'est la Poussière, et quel est le véritable dessein, atroce, fou, des voleurs d'enfants. Lyra ne sait pas encore qu'elle devra faire preuve d'un courage inouï, d'abnégation et de persévérance pour parvenir à l'issue de son voyage.

Tout comme cette critique, le tome 1 de la trilogie A la croisée des mondes pose les bases d'une aventure, ou plutôt d'une épopée qui ira en se densifiant, jusqu'au climax atteint à la fin du troisième volume. On y pressent déjà que tout ceci ne se résume pas à une petite histoire d'aventures pour enfants, que derrière cette apparente insouciance des débuts se cachent déjà les prémices d'une fresque gigantesque, dont les enjeux dépassent largement le sort individuel d'une petite fille qui part à la recherche de son ami disparu. Non, si Lyra doit jouer un rôle dans cette histoire, ce sera un grand, très grand rôle, un rôle capital pour le sort de l'humanité toute entière. Même si, évidemment, elle ne le sait pas encore, et ne s'en soucie guère.

Sur son chemin, Lyra croisera une multitude de personnages tous dotés d'une personnalité forte et bien trempée, amis ou ennemis, mais rarement neutres : Madame Coulter évidemment, puis les gitans, l'aéronaute Lee Scoresby, les sorcières de Laponie, les ours en armure... L'œuvre de Philip Pullman recèle tout un bestiaire fantastique où chaque espèce joue un rôle crucial dans la quête de Lyra. Ce tome 1 fait la part belle aux valeurs que sont l'amitié, la loyauté et le dévouement, délivrant plus un message de sagesse et de tolérance qu'une leçon de morale dégoulinante de bons sentiments (tendance qui ne fera que se confirmer dans les tomes suivants.) Mais ce qui fait réellement l'intérêt des Royaumes du Nord, c'est le mystère de l'aléthiomètre, ce drôle d'instrument capable d'indiquer la vérité à qui sait le déchiffrer, et dont l'importance ne cessera de croître au fil du livre, jusqu'à la découverte de la vérité sur la Poussière... Mais il est encore trop tôt pour en parler.

Le tome 1 d'A la croisée des mondes, s'il contient clairement les ferments d'un récit immensément dense et ramifié, ne fait encore qu'effleurer les thèmes les plus complexes, abstraits et métaphysiques que sont la Poussière, sa nature, son pouvoir, et son rôle dans l'équilibre de l'univers. En première lecture, on se contentera aisément d'un magnifique récit mené tambour battant, peuplé d'êtres merveilleux et valeureux, d'individus aux desseins obscurs et effrayants, d'énigmes à résoudre et d'épreuves à affronter, le tout dans une atmosphère galvanisante et rehaussé de personnages au capital de sympathie bouleversant.

Avec, pour finir, une ouverture déchirante, au sens propre comme au figuré, à la fois violente, sublime, triste et pleine de promesses...

[Note : le film intitulé La Boussole d'or actuellement sur les écrans est bien l'adaptation des Royaumes du Nord, mais a changé de titre en même temps que de support.]

A découvrir
Roue du temps (La)
Roue du temps (La)
Princes d'Ambre (Les) - Tomes 1 à 10
Princes d'Ambre (Les)  - Tomes 1 à 10
Apprenti assassin (L') - Tome 1 - L'assassin royal
Apprenti assassin (L') - Tome 1 - L'assassin royal